dimanche 11 mars 2012

Les Guerrières d'Albertville


Ça se passait un dimanche. Ça s’est passé un dimanche du côté d’Albertville. Six salariées du magasin ED local se sont mises en grève pendant 104 dimanches, animant manifestations et piquets de grève sur le parking du supermarché, pour refuser de sacrifier leur repos dominical,leur vie de famille et leur santé à la surconsommation et à la rentabilité. Elles se sont battues pendant plus de deux ans de septembre 2009 à octobre 2011 contre leur patron, leur groupe et aussi nombre de clients souvent retraités avant d’obtenir gain de cause des Prudhommes. Celles qui ont tenu grâce à un petit collectif autour d’elles et une détermination incroyable sont devenues dans la région : les guerrières d’Albertville . Magnifiques indignées en actes. 104 journées de la Femme.Quand le dimanche n'est pas le repos des guerrières... Ce combat contre le travail subi du dimanche reste bien sûr d’actualité dans beaucoup de coins de France.
« Celle qui se bat peut perdre, celle qui ne se bat pas a déjà perdu » Dit Valérie l’une de ces six « guerrières ».

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Un commentaire ?