dimanche 22 novembre 2009

La main dans la culotte nationale

La main du hasard est parfois bien cruelle pour nos petits monarques en mal d’Histoire et de chats à fouetter pour appâter les gogos. En plein débat identitaire avec baguette et camembert simpsonnant les Sarko, voilà qu’Henri la débrouille sauve le drapeau français d’une main vengeresse mais tricheuse, exécutant néanmoins roulades victorieuses et tutti quanti bombements de jabot à des poitrines trois couleurs s’arrachant les plumes de bonheur dans une communion nationaliste où foin des gratteurs de conscience nom de dieu l’important c’est de gagner et de sceller la cassette de la chaîne bétonnée des cerveaux disponibles à la consommation de tous les opiums y compris celui de la connerie qui lave jusqu’à l’honneur. Car monsieur, on est fier d’être français et pas question de laisser à l’Irlande les verts pâturages des cocoricos. Etre français comme bave l’autre à la télé c’est être malin, oui monsieur plus malin, d’ailleurs l’exemple ne vient-il pas d’en haut, la roublardise guidée par la main sondagière ne huile-t-elle pas le jeu des gouvernances. Aller aider le destin d’une main coupable mais non moins opportune n’est-ce pas astiquer l’identité nationale. Black blanc beur et on s’achète une belle âme pour reconduire aux frontières les sans identités. Face à ce vol caractérisé, du sommet de l’état au guignol Domenech, tout le monde botte en touche et se met la tête sous le gazon, préférant le déshonneur à l’humiliation d’une absence de qualification. Henri l’embrouille osant même nous faire le coup du fair-play une fois connue l’opposition de la Fifa à faire rejouer le match. Décidemment cette main dans la culotte nationale tombe mal pour nos masturbateurs d’identité.

P.S : sur antenne 2 hier, on apprenait que cette sélection vaudrait pour Domenech une prime de 862000 euros, pour chaque joueur 140000 euros plus 10000 euros par match gagné. Cette main du diable est donc une main en or. A ce prix, on comprend encore mieux qu’on soit capable de vendre son âme et de voler une victoire. Pourtant demain combien d’exclus continueront d’alimenter la caisse.

1 commentaire:

  1. C'est pas possible !!!!
    C'est vraiment tous des putes.....

    RépondreSupprimer

Un commentaire ?